Gainsbourg

Il en a fait du chemin, Lucien Ginsburg (1928-1991). Depuis ses débuts dans les clubs de jazz où ce crooner rebelle courait les cachets, jusqu’à l’explosion de Serge Gainsbourg, artiste magnifique, provocateur et toujours inspiré.  Ses chansons, pleines d’humour, de sexe, de subversion et de finesses de langage en ont fait un des artistes les plus influents au monde.

En compagnie de la chanteuse française Camille Bertault, le Brussels Jazz Orchestra a décidé de rendre hommage à ce monstre sacré de la chanson française.

Le monde a découvert Camille Bertault en 2015, après qu’elle ait posté un clip sur Facebook dans lequel elle scattait sur “Giant Steps” de Coltrane. S’ensuivirent deux albums : “En vie” (2016) et “Pas de Géant” (2018). Mais également des concerts en Europe, aux Etats-Unis, au Canada, en Asie et au Brésil. En 2020, elle a sorti son troisième album, “Le Tigre” (Sony Music), dans lequel elle revendique ses inspirations musicales auprès de grands maîtres comme Johann Sebastian Bach ou Bill Evans. Camille Bertault a désormais trouvé son terrain de jeu de prédilection, qui oscille de manière sensuelle et impressionnante entre le jazz, la chanson et l’humour. Bref, une soliste rêvée pour aborder l’univers de Gainsbourg avec une virtuosité vocale à la fois impressionnante et séduisante.

Pour ce projet, 12 morceaux de Gainsbourg ont été arrangés par le BJO et ses amis, dont le grand classique “Je suis venu te dire que je m’en vais”.

“Gainsbourg” est un hommage unique et singulier à un artiste exceptionnel, inclassable et polymorphe.

 

Camille Bertault

Camille Bertault est née en 1986. Après avoir étudié le jazz au Conservatoire de Paris, elle sort son premier album en 2016 sur le label new-yorkais Sunnyside Records. La presse spécialisée dira le plus grand bien de ce cocktail envoûtant de compositions originales et de reprises (dont le “Infant Eyes” de Wayne Shorter). L’accueil sera meilleur encore pour son deuxième album, “Pas de Géant” (Sony Masterworks). Ces deux albums ont lancé la carrière de  Camille Bertault et lui ont permis d’entamer une grande tournée internationale. Son troisième album est sorti l’an dernier et s’intitule “Le Tigre”.


Arrangements: Pierre Drevet, Frederik Heirman, Dieter Limbourg, Nathalie Loriers, Dree Peremans, Gyuri Spies et Frank Vaganée.

Camille Bertault & Brussels Jazz Orchestra