Concert de nouvel-an

La première fois qu’ils sont montés sur scène ensemble, c’était à l’occasion de la Journée Mondiale des Réfugiés cette année : cinq musiciens originaires de Syrie et seize musiciens du Brussels Jazz Orchestra. Le concert permit un échange d’une richesse incroyable, et créa bien évidemment l’envie d’en entendre davantage.

Ce concert de nouvel-an sera l’occasion de constater que le jazz et la musique orientale se marient à merveille. Les compositions orientales, arrangées pour big band, provoquent des sonorités étonnantes… mais aussi étrangement familières. Attendez-vous à un mélange de rythmes effrénés et de mélodies ensorcelantes. Ce concert sera également l’occasion pour les musiciens d’affirmer haut et fort ceci : travailler ensemble, au-delà des frontières, permet des créations inédites, vivantes et qui enrichissent chacun des participants. Ces musiciens syriens ont peut-être fui leur pays à cause de la guerre, mais une chose est sûre : ils ont emporté leur talent avec eux !

Merci au festival Morgenland et le NDR Big Band

Ibrahim Kevo
Chanteur et joueur de lute de Al Hassakeh (Syrie), habite à Lemgo (Allemagne).

Mohamad Fityan
Joue le ney, de Alep (Syrie) et habite à Berlin (Allemagne).

Tarek Alsayed Yahya
Joue le oud, vient de Alep (Syrie) et habite à Anvers depuis 2013.

Modar Salameh
Percussioniste venant de Damas (Syrie), woont in Amsterdam (Nederland).

Youssef Nasif
Joueur de qanûn, de Damas (Syrie), habite à Bremen (Allemagne).

Brussels Jazz Orchestra, Tarek Alsayed Yahya, Modar Salameh, Mohamad Fityan, Youssef Nasif, Ibrahim Keivo

Concerts passés